Diagnostic énergétique Tout sur le DPE

Heures creuses d’EDF

L’option heures pleines / heures creuses d’EDF est assez courant dans les foyers français. Environ la moitié des Français ont souscrit à un contrat d’électricité de la sorte. On retrouve plus communément cette option sous le nom de HPHC, pour abréger heures pleines heures creuses. Mais alors pourquoi les clients choisissent-t-ils le système d’heures creuses / heures pleines d’EDF. Vous l’aurez deviné, c’est davantage pour les heures creuses que pour les heures pleines. Voici ce que cela signifie. Lorsque les souscripteurs d’un contrat EDF HPHC se trouvent dans une période dite pleine, le tarif de leur consommation énergétique est à un prix élevé, tandis que le tarif des heures creuses EDF est plus bas. Les clients vont donc jongler entre les tranches horaires pour rythmer leur consommation d’électricité. L’avantage avec les heures creuses EDF est bien évidemment de concentrer ses pics de consommation sur ces heures pour alléger la facture.

Les heures creuses EDF, ça tombe quand ?

Vous l’avez compris, les heures creuses sont prisées par les souscripteurs. Cependant quand surviennent ces fameuses heures creuses EDF ? Précisément aux moments de la journée où la consommation d’électricité sur le réseau est peu élevée. La journée de 24 heures est découpée de façon à ce qu’elle soit parfaitement équilibrée entre heures pleines et heures creuses EDF. Cette répartition peut se faire selon deux créneaux horaires continus, tel que de 8h à 20h et de 20h à 8h par exemple. Dans ce cas, les heures creuses EDF seront les heures nocturnes voire très matinales. Autrement, les créneaux peuvent être discontinus, tout en restant équilibrés : 4h d’heures pleines, 4h d’heures creuses EDF, 4h d’heures pleines et enfin 4h d’heures creuses et ce, de façon cyclique.

Qui fixe les heures creuses ?

Un autre point important à mentionner est que les heures creuses EDF varient d’une ville à l’autre et, non seulement d’une ville à l’autre mais d’un quartier à l’autre également pour le cas des grandes villes. Il est possible de consulter les créneaux qui s’appliquent à sa ville sur fournisseurs-electricite.com. On peut ainsi passer d’un créneau d’heures creuses EDF de 22h à 6h dans l’un des arrondissements de Lyon, à un créneau de 00h00 à 8h pour Toulouse. En réalité, si les heures dépendent des villes c’est parce que ce système a été pensé pour désengorger les heures de pointe. Lorsque les foyers concentrent leurs efforts à consommer davantage sur les heures creuses EDF où le réseau est peu sollicité, cela évite de saturer les heures de pointe. La réponse est d’une part financière pour les foyers ayant souscrit au système HPHC, d’autre part, et d’autre part qualitatif pour EDF. En effet, le fournisseur d’électricité peut distribuer de façon plus uniformisée l’électricité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

|Contact |Reproduction interdite : DiagnosticEnergetique.com